Sélectionner une page

Vive l’échec libre!

Josette vient de vivre un échec amoureux. Elle me dit d’une voix lourde de frustration qu’elle n’arrive pas à faire une pratique du chapitre 2 du Cœur Créateur.

Ce chapitre enseigne l’art d’être dans le champ pour la plus grande joie de tous ou, comment mordre la poussière en beauté pour découvrir des possibilités inespérées dans ses échecs.

Ne pas arriver à être dans le champ comme il faut, c’est le comble de l’échec quoi!

Mes antennes me font de grands signes de leurs bras graciles et lumineux : attention Denise, elle se met sans doute de la pression par réussir pââârfaitement cette pratique de l’échec et se reproche de ne pas y arriver!

J’en fais part à Josette. J’ajoute que ce n’est pas tant ce qu’on fait qui compte, mais Qui le fait et Pourquoi.

Alors par où croyez-vous qu’on a commencé?

Eh oui, par se décrisper et s’ouvrir plus grand pour inclure l’échec de cette pratique dans la danse de l’amour et de la création!

Comment? Je lui dis avec l’enthousiasme d’une vendeuse de plats Tupperware : wow! quel bel échec créacoeur, il est parfait pour aimer et créer.

Elle rit et respire plus amplement. Elle n’est plus en bataille contre sa difficulté et sa tête cesse de tourner à vide pour fuir le contact spontané avec son expérience du moment.

Une fois tombée l’urgence de la performance et de la gratification instantanée, elle est prête à s’absorber dans l’instant, se connecter à son corps vibrant et faire les yeux doux à l’inconnu.

Pour découvrir ce qui se passe pour elle, je lui demande de me décrire ce qu’elle n’arrive pas à faire dans cette pratique.

Je veux savoir quel cadeau est caché dans mon échec et la réponse ne vient pas!

A-t-elle pris le temps, comme suggéré, de dessiner une boucle rouge autour du symbole de son échec pour le voir et le recevoir comme un présent? (C’est le oui du oui et de toute bonne improvisation.)

–          Non!

De chérir sa question créacoeur – sans vouloir tout de suite une réponse – comme une poule couve son œuf en attendant que le poussin tout chaud du beau du bon et du nouveau soit prêt à sortir ? (C’est le et  du oui et.)

–          Renon!

Imaginez ce qui arriverait si la poule décidait que ça ne va pas assez vite à son goût et qu’elle ouvrait la coquille avant que la gestation soit complétée…

C’est pourtant ce que Josette fait avec ses attentes irréalistes. Elle essaie de trouver LA bonne réponse trop tôt, à partir de son mental réactif, sans se mettre en état de découverte amoureuse.

Elle cherche à outrepasser le plongeon de l’inconnu, l’abandon à ce qui est là maintenant, glorieux ou pas, et l’interaction spontanée avec ce qui l’habite.

Et donc, à perdre le contrôle et le dessus pour faire les trois sauts qui lui permettront de découvrir du bon, du beau et du nouveau à partir de ce qu’elle vit maintenant.

C’est d’ailleurs une tendance populaire de nos jours: vouloir aller trop bien, trop vite pour ne pas être vulnérables, déséquilibrés, humains, imparfaits… Le bien-être, l’illumination ou le succès instantanés et que ça saute!

Et, comme on le sait, les ne pas nous conduisent tout droit au pays des impasses, de la stagnation et de l’insatisfaction. On perd contact avec le beat, le souffle, la mélodie et le groove de la vie.

Je l’invite donc à interagir avec ce qui se passe en elle comme avec une personne vivante, chère à son cœur : lui donner le droit d’exister telle qu’elle est pour se laisser toucher et surprendre par ce qu’elle a à lui révéler.

Je lui suggère d’écrire bienvenue dans une de ses mains et de mettre sa main sur sa poitrine, là où elle sent un blocage, une oppression.

Des larmes montent spontanément et adoucissent son intolérance face à elle-même.

Elle peut maintenant embrasser ce qu’elle vit par rapport à l’échec amoureux qu’elle vient de subir.

Elle découvrira pas à pas comment cet échec est riche : elle sentira de l’amour pour ce qu’elle rejette depuis longtemps en elle et découvrira de nouvelles manières d’être pour se rapprocher de ce qui lui tient à cœur.

Alors si vous n’arrivez pas à découvrir du bon, du beau et du nouveau à partir de ce que la vie vous présente ou d’une pratique du Cœur Créateur vérifiez Qui, en vous, essaie d’y parvenir et Pourquoi.

Puis observez si vous êtes en état de découverte amoureuse. Ouverts à recevoir avec cœur tout ce qui est soulevé en vous et prêts à faire les yeux doux à l’inconnu. À mesure que vous vous abandonnez à ce qui vous habite et vous entoure, vous découvrirez du beau, du bon et du nouveau pour la plus grande joie de tous, promis, juré, craché!

Et n’oubliez pas: quand vous perdez vos certitudes et vos points de repaire habituels vous êtes sur la bonne voie!  

Si vous acceptez de ne pas savoir et de ne pas l’avoir l’affaire, en restant ouverts et curieux,  vous  découvrirez du beau, du bon et du nouveau qui vous rapprochera de ce qui vous tient à coeur d’une manière inattendue.

Souscrivez à ma liste d'envoi et soyez avisez les premiers de mes nouvelles parutions d'articles!

Recevez aussi en cadeau les clés pour transformer vos impasses en possibilités inespérées!

Merci, vous avez bien été ajouté sur ma liste d'envoi