Le pâté chinois de la création pure laine

Mon roman :

Le pâté chinois de la création pure laine

À paraître bientôt!

Avril 2015, surprise inespérée pour Solange Langevin découragée par les refus répétés de son livre pour enfants : Marie de Nazareth la convoque par courriel au restaurant “Le Dragon Vert” pour lui faire une proposition rocambolesque. Cette rouspéteuse de broue désabusée en quête de gloire et cette chamane de rue, slameuse au grand cœur, seront plongées dans une aventure décoiffante. Pour réaliser leurs vœux les plus chers, elles devront traverser trois portillons, faire face à des obstacles, des échecs, des conflits de taille, et se transformer mutuellement à travers un projet d’écriture commun et une histoire d’amour qui les opposera.
Dans un langage digne de Fred Pellerin, cette Marie, dont la vraie identité est un mystère pour Solange, l’invitera à caller l’amour, à suivre sa recette du pâté chinois de la création pure laine, à ne plus mettre de faux cils à la réalité, à cesser de faire des taches de moutarde sur le Corps mystique et à trouver le ciel au fond des poubelles pour jouir de la magie du relié et réaliser ce qui lui tient à coeur d’une manière inespérée.
Comme le concluent les Poètes Sans Fils, les guides invisibles de Marie, dans cette saga écologique des relations et de la création, “Tout est fait exprès pour l’amour!”

Chapitre 7 Le pâté chinois de la création pure laine

      Cher(e)s vous tous qui m'avez lue jusqu'ici, merci du fond du coeur! Je veux vous dire comment votre présence et vos commentaires m'ont inspirée et permis bonifier l'histoire de Marie et Solange. Voici le dernier chapitre que je publie ici avant la...

lire plus

Chapitre 4 Les désirs occultés d’un biscuit chinois

Dans ce chapitre 4, Solange se fait titiller le désir grand D, apprend ce qu'elle doit faire pour que son inspiration ne coule pas à pic, réalise pourquoi elle a deux baguettes chinoises et découvre le désir d'un biscuit chinois. J'ai titillé votre curiosité? Eh bien...

lire plus

Petite histoire de création

  Savez-vous une des raisons pour lesquelles j’aime d’amour mon roman “Le ciel au fond des poubelles”?  C'est qu’à travers lui, j’ai retrouvé la joie de laisser libre cours à ma folle du logis alors que je craignais ne pas pouvoir fabriquer une histoire.. Chaque...

lire plus