IMG_0628Denise Noël

 

L’amour ça fait pas mal… seulement notre fermeture à l’amour!

C’est bien beau me direz-vous, mais comment rester ouverts à l’amour quand on perd un amour ou que l’amour ne semble pas être au-rendez-vous?

Eh bien, on aborde avec curiosité et bienveillance tout ce que ça soulève en nous.

Que ce soit fort ou vulnérable, gentil ou pas, évolué ou non, beau ou honteux, on l’embrasse pour laisser entrer l’amour dans les endroits qui en sont privés parce qu’on s’en est coupés depuis belle lurette.

On se sent alors comblés, habités et vibrants, promis, juré, craché!

En prime, on a la chance de découvrir des manières d’être, d’interagir et de s’exprimer qui nous rapprochent de ce qui nous tient à coeur et qui libèrent notre nature unique non domestiquée.

Plus besoin de se pressuriser, se trafiquer ou se mettre sur pause, sous prétexte de se « faire  » aimer ou accepter, ouf!

Comme je l’ai écrit dans un couplet d’une de mes chansons:

Quand j’laisse mon coeur me faire la cour

Comme un doux, un fervent troubadour

Mes peines trouvent le ch’min du retour

Vers l’amour qui joue dans ma cour

 

La pratique

Toutes les pratiques de mon blogue vous ouvrent aux possibilités amoureuses et créatrices qui sont contenues dans ce que vous vivez et rencontrez.

Alors je vous suggère de choisir un billet au hasard dans ceux qui sont déjà passés et de faire quelques fois la pratique qu’il propose.

Allez-y, laissez-vous surprendre et donnez-m’en des nouvelles!

 

 

 

 

Vous aimez? Souscrivez à ma liste d'envoi et vous recevrez une pratique, des articles, des clés pour aller vers ce que votre coeur désire les cheveux au vent et le coeur léger dans la décapotable de la vie!

Recevez aussi en cadeau les clés pour transformer vos impasses en possibilités inespérées!

Merci, vous avez bien été ajouté sur ma liste d'envoi