Imaginez que vous êtes sur une piste de danse où tout le monde bouge sur des rythmes différents parce que personne n’entend la musique du DJ.

Imaginez les collisions, jurons, tensions, insatisfactions et cors aux pieds que ça produit…

Pas surprenant : c’est la musique qui nous allume, pilote nos mouvements et nous connecte harmonieusement à notre entourage.

Imaginez maintenant que tout le monde se laisse transporter, inspirer par la musique : chacun peut groover à sa manière, triper avec son partenaire et se sentir inclus dans un tout harmonieux.

 

Alors voilà : pour entendre la musique de nos liens et nos conflits, il y un code secret.

Sans lui, vous risquez de continuer à vous piler sur les pieds et vous tomber sur les nerfs éternellement et de passer à côté des perles cachées dans vos conflits…

Ce code vous extirpe de vos ornières et vos réflexes usés à la corde, pour brancher votre cœur, votre esprit et vos énergies sur des possibilités et des connexions inespérées.

Grâce à lui, chacun de vos conflits vous redonnera la liberté d’aller au bout de vous-même avec cœur pour rejoindre, inspirer, transformer votre entourage par la qualité de votre présence, de votre expression et de vos échanges.

 

Le voici ce fameux code

  1. a) Chacun de nos liens, positif ou négatif, contient une porte d’entrée vers notre plus grande source d’amour, de créativité et de joie.
  2. b) Dans chaque conflit se cachent des possibilités amoureuses et créatrices qui nous rapprochent de ce qui nous tient à cœur et nous relient à notre entourage d’une manière inédite.
  3. c) Nos adversaires extérieurs personnifient nos barrières intérieures face à ce que notre cœur désire le plus être, vivre et accomplir.

 

Qu’esse-ça veut dire plus concrètement?

Que ce que l’autre ou la vie bloque chez vous est ce que vous bloquez de vous.

Que les autres vous briment ou vous rejettent, aux endroits où vous vous brimez ou rejetez.

Que ce qu’un adversaire ou un obstacle éteint chez vous – un élan, un besoin, une passion, une inspiration- est-ce que vous éteignez déjà par peur ou par ressentiment.

 Autrement dit

Vos conflits sont des mines d’or pour aller au bout de votre potentiel amoureux et créateur, en jouir et en faire profiter les autres.

 C’est un art de découvrir ces belles possibilités dans nos conflits : on doit oser être réellement soi, aller dans l’inconnu, s’ouvrir plus grand, créer à partir de tout et se pratiquer encore et encore.

 

 

 Un exemple

Voici un exemple de conflit tiré de mon dernier livre « Rien ne va plus tout est possible ».

La belle princesse est du style en avant tout le monde, à l’attaque! Elle reproche à son homme de ne pas être présent. Le digne Sieur est sur le mode alerte, retirons nos troupes en catimini! Il reproche à sa femme de toujours le critiquer.

Plus elle l’assaille, plus il se retire. Plus il se replie, plus elle charge. Ils sont scotchés ensemble négativement et sont devenus l’un pour l’autre des jambettes à leurs voeux les plus chers.

Je demande à chacun ce qu’il pourrait vivre ou ressentir si l’autre était tel qu’il ou elle désire : elle se sentirait aimée et il se sentirait accepté, rien de moins ! Je les invite à s’ouvrir à ce qui se passerait en eux s’ils vivaient ça. Oh ! Oh ! Les deux bloquent et se ferment comme de huitres comme s’ils allaient se faire avaler tout rond.

Elle a passé sa vie à essayer d’avoir le dessus et raison pour ne pas se faire avoir, alors pas question d’être vulnérable et d’embrasser son besoin d’amour. Impossible donc de laisser entrer l’amour. Le retrait de son amoureux représente sa propre non-présence à sa vulnérabilité et son besoin d’amour. Tant qu’elle est en réaction contre lui, elle ne peut pas s’ouvrir à créer et recevoir ce qu’elle désire.

Il a passé sa vie à essayer de répondre aux attentes extérieures pour prouver qu’il est à la hauteur et quand il n’y arrive pas il se sent moins que rien et se rejette, alors pas question d’être où il est, comme il est. Impossible donc qu’il soit accepté tel qu’il est. Les reproches et les attentes de sa blonde personnifient ses propres exigences et son propre rejet de lui même. Tant qu’il est en réaction à elle, il ne peut pas retrouver sa liberté d’être ce qu’il est et de s’exprimer.

Pour recevoir ce que son cœur désire, elle devra lâcher sa lutte et dire bienvenue à sa vulnérabilité pour s’ouvrir à l’amour. De son côté, il devra cesser de prouver sa valeur en répondant aux attentes extérieures et embrasser les parts de lui qu’il rejette pour retrouver sa liberté d’être.

Ils pourront alors entendre les harmonies qui les relient et danser ensemble.

 

 

 

La pratique

Choisissez un conflit qui vous donne du fil à retordre

 1) Laissez aller vos réactions habituelles pour adopter une intention créatrice et amoureuse

Pour le faire, dites en prenant le temps de ressentir ce que ça fait dans votre corps :

– Je laisse aller mon attachement à avoir raison ou le dessus pour découvrir du bon, du beau et du nouveau dans ce que je vis maintenant.

(Si vous n’avez pas lu le blogue sur les 3 façons de tourner en rond, voici le lien :

http://www.coeurcreateur.com/3-facons-de-tourner-en-rond-dans-vos-conflits/)

 

2) Connectez-vous maintenant à votre source d’inspiration et d’amour: la sagesse de votre corps et la chaleur de votre cœur.

Mettez la main sur l’endroit dans votre corps où vous vous sentez crispé, étouffé, frustré ou blessé et dites avec votre voix de velours :

– Bienvenue à ce que je ressens et vis face à ce conflit

Puis recevez ce qui est là tel que c’est, sans vous juger.

Que ce soit de la peine, de la colère, de l’impuissance, de la honte… l’embrasser, tel que c’est, avec bienveillance vous fera déboucher sur plus de vitalité, de liberté, d’amour et d’inspirations.

 

3) Posez-vous ensuite cette question avec curiosité, en restant attentif et ouvert à ce qui émerge dans votre poitrine, votre ventre, votre gorge:

– Qu’est-ce que je pourrais vivre, sentir ou réaliser de bon si cette personne était, disait ou faisait ce que je désire ?

Ne forcez pas pour trouver la réponse, laissez-la venir d’elle-même pour ressentir intérieurement ce que vous allez vivre à ce moment-là.

Quand vous y arrivez, que ce soit de la joie, de la paix, de l’amour, de la confiance, de la liberté… prenez le temps d’y goûter.

 

4) Une fois bien branché et allumé, interagissez avec l’autre à partir de ce nouvel espace pour exprimer ce que vous vivez et désirez et recevoir l’autre dans ce qu’il vit et désire.

 

P.S. Si vous n’arrivez pas à accéder au bien-être que vous souhaitez, demandez-vous :

– Qu’est-ce que j’ai besoin d’accepter et de laisser aller pour vivre et recevoir ce que mon cœur désire ?

 

Et si rien de tout ça ne marche pour vous? 

Eh bien, ne vous en faites pas, c’est que vous avez besoin de plus de temps, d’ouverture, de curiosité ou de bienveillance. Probablement d’aide aussi s’il y a une des étapes qui vous donnent du fil à retordre…

J’ai remarqué qu’une des étapes avec laquelle les gens ont le plus de misère, c’est la 2ème: être avec et recevoir ce qui les habite maintenant sans l’invalider, le minimiser, le dramatiser ou le changer.

Si vous n’y arrivez pas, pas de panique!

Profitez-en pour faire connaissance avec la part de vous qui rejette ou juge ce que vous vivez. Si vous restez curieux et ouvert face à elle, vous serez déjà plus près de vous et de votre expérience du moment, c’est ce qu’on cherche ici.

Et à l’étape 3 plusieurs ont  aussi de la difficulté à laisser venir et à ressentir ce qui pourrait émerger de bon, de beau et de nouveau pour eux si l’autre était comme ils le désirent.

Pourquoi? Parce que ça leur demande de laisser aller leurs réactions et crispations habituelles pour s’ouvrir à recevoir dans leurs corps et leur coeur ce que leur coeur désire.

Encore une fois pas de panique! Vous avez ici l’occasion de serrer la pince de celui ou celle en vous qui ne veut rien savoir de s’ouvrir à ce que votre coeur désire.

Pourquoi? Parce que ça vous rend vulnérable. Alors donnez le micro à cette part rébarbative et laissez-la s’exprimer dans l’intention de vous ouvrir plus grand et vous libérer.

Pour vous aider vous pouvez aussi lire d’autres billets de ce blogue comme celui qui s’intitule : Parfaits ou libres d’être ce qu’on est? Ou participer à un atelier du Coeur Créateur.

Atelier Coeur Créateur

D’ici là, pratiquez-vous à utiliser vos conflits pour entendre la musique qui vous fera groover avec votre entourage à travers le flot vibrant de votre danse unique.

Et n’oubliez pas de chérir et nourrir votre plus grande liberté: aimer et créer à partir de tout ce que la vie nous présente pour la plus grande joie de tous, vous itou!

Souscrivez à ma liste d'envoi et soyez avisez les premiers de mes nouvelles parutions d'articles!

Recevez aussi en cadeau les clés pour transformer vos impasses en possibilités inespérées!

Merci, vous avez bien été ajouté sur ma liste d'envoi